Actualités

Nouvelles mesures par arrêté dans le département de l’Aube

 
 
Nouvelles mesures par arrêté  dans le département de l’Aube

Retrouvez le détail de ces annonces dans cet article et sur le site du https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/pass-sanitaire

Tutoriel pour les professionnels pour le contrôle des pass sanitaires :

> 20210720-TUTO PASSE-SANITAIRE PREF10 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,48 Mb

Arrêté de la préfecture de l'Aube :

> AP oblig port du masque + bouchon 160721 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,36 Mb

Décret :

> Décret n°2021-955_190721 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,13 Mb

Déplacements vers l'étranger :  https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/deplacements

FAQ : ERP Collectivités territoriales : ICI

Retrouvez la stratégie et l'agenda de réouverture :

https://www.gouvernement.fr/sites/default/files/une_strategie_et_un_agenda_de_reouverture_mai_2021.pdf

Au vu de la situation sanitaire dans le département de l’Aube et de l’augmentation constante du taux d’incidences, M. Stéphane ROUVÉ, préfet de l’Aube, a signé, en accord avec M. François BAROIN, maire de Troyes et président de TCM, un arrêté rendant obligatoire le port du masque dans le périmètre dit "du Bouchon de champagne" à compter du lundi 19 juillet et jusqu’au 30 septembre 2021.

Par ailleurs, le préfet de l’Aube rappelle que l’obligation du port du masque dans le département de l’Aube s’impose comme suit :

  • Dans les lieux et situations suivants :
  • les marchés, les vide-greniers, brocantes et ventes au déballage ;
  • les parkings et abords des accès des établissements scolaires publics ou privés, des établissements d’enseignement supérieurs publics ou privés, des centres de formation et d’apprentissage, des établissements d’accueil collectifs de mineurs (centres de loisirs, crèches…) et des établissements culturels, lors des entrées et sorties des personnels et du public accueillis ;
  • les parkings et abords des gares ainsi que les abris de bus ;
  • les parkings et abords des entrées et sorties des lieux de culte, lors des offices et cérémonies ;
  • les parkings, abords et files d’attente des centres commerciaux, grandes surfaces et centres de marques, en période d’ouverture de ces établissements ;
  • les parkings, abords et files d’attente du parc d’attraction Nigloland, sis rue de la Vallée du Landion à Dolancourt, en période d’ouverture de cet établissement ;
  • les parkings, abords et files d’attente des stades et salles omnisports, en période d’ouverture de ces établissements ;
  • les rassemblements sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public ;
  • les parkings et abords des accès des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPADEtablissement hébergeant des personnes âgées dépendantes) et des établissements sociaux et médico-sociaux.
  • Le port du masque est en outre obligatoire pour toute personne de onze ans ou plus qui accède ou demeure sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public, aux horaires et dans les zones soumis à une forte fréquentation ne permettant pas de respecter la distanciation physique avec toute personne extérieure au foyer familial.

 Rappel :
L’obligation de port du masque continue de s’appliquer à l’intérieur de tous les établissements recevant du public.

                                                                              ***

L’obligation de port du masque aux abords des lacs est levée :

A compter de cette date le 09 juin 2021, qui marquera l’entrée en vigueur de la troisième étape de la réouverture des établissements recevant du public (ERP), l’obligation de port du masque aux abords des communes de Dienville, Géraudot, Lusigny-Sur-Barse et Mesnil Saint-père est levée.

Le préfet de l’Aube appelle les Aubois à respecter rigoureusement ces mesures qui visent à protéger la population, et en appelle à la responsabilité de chacun et à l’esprit de solidarité qui fait l’honneur des Aubois.

Le préfet invite les Aubois, les touristes et les promeneurs à appliquer, au cours des prochaines semaines, les mesures suivantes avec le plus grand civisme :

• limiter les brassages de personnes, y compris dans la sphère privée ;
• appliquer rigoureusement les gestes barrières ;
• se faire tester au moindre doute, ce qui devient de plus en plus aisé avec la diminution des délais pour les tests PCR et l’accès aux tests antigéniques ;
• s’isoler immédiatement afin de protéger ses proches quand on est positif, symptomatique non testé ou même quand on est cas contact, le temps de procéder à un test PCR.

La consommation d’alcool et activités musicales amplifiées :

Par arrêté préfectoral du 2 juin 2021, la consommation d’alcool ainsi que les activités musicales amplifiées demeurent interdites dans l’espace et sur la voie publics des communes suivantes :

• Troyes ;
• Bréviandes ;
• La Chapelle-Saint Luc ;
• La Rivière-de-Corps ;
• Les Noës-près-Troyes ;
• Pont-Sainte-Marie ;
• Romilly-Sur-Seine ;
• Saint-André-les-Vergers ;
• Saint-Parres-aux-Tertres ;
• Saint-Julien-les-Villas ;
• Sainte-Savine ;
• Rosières-près-Troyes ;
• Bar-Sur-Aube ;
• Nogent-Sur-Seine.

Cette interdiction concerne également sur le territoire des communes suivantes, pour toute personne se trouvant sur les plages des lacs, sur les parkings et aires de pique-nique situés à leurs abords dans les communes de :

• Lusigny-sur-Barse ;
• Géraudot ;
• Mesnil-Saint-Père : sur la promenade de la plage et sa jetée, dès l’entrée du parking (au niveau du restaurant Le Belvédère) et jusqu’à la sortie de la commune (après le Camping le Lac d’Orient) ;
• Dienville : l’obligation s’applique aussi à la vélo-voie à partir des parkings du port sur un kilomètre, en direction de Radonvilliers

                                                                                  ***

 L’après 30 juin 2021 :

Concernant le mois de juillet, le préfet de l’Aube consultera dans le courant du mois de juin les élus pour envisager les dispositions à prendre, au vu de la situation sanitaire à cette période.

                                                                                  ***

Les forces de sécurité intérieure sont et seront pleinement mobilisées afin de veiller au respect de ces mesures, tout comme les services de l’État en charge du contrôle des commerces.
Ces mesures de freinage sont en vigueur tous les jours, en complément du couvre-feu mis en place entre 19h et 6h. Durant cette tranche horaire, il est toujours obligatoire de se munir d’une attestation de déplacement dérogatoire pour se déplacer, sous peine d’une amende de 135€ et jusqu’à 3 750€ en cas de récidive.

  • Le pass sanitaire

Le pass sanitaire s’appliquera à compter du 9 juin 2021, à partir de 11 ans, et ne sera exigé que dans les situations de grands rassemblements, où le brassage du public est plus à risque au plan sanitaire. En aucun cas, il ne s'agira d'appliquer ce pass dans la vie quotidienne des Français.

Retrouvez ici toutes les réponses à vos questions sur le pass sanitaire 

  • Réouverture des frontières

Ce mercredi 9 juin, les flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers seront rouverts selon des modalités qui varient en fonction de la situation sanitaire des pays tiers et de la vaccination des voyageurs. Une classification des pays a été définie sur la base des indicateurs sanitaires. Cette liste est à retrouver sur le site du Gouvernement .   

  • Classifications des pays

> Dossier de presse frontières - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,26 Mb

  • Le calendrier d'allègement des mesures de freinage

Cet agenda s'articule autour :

  • du maintien pour quelques semaines d’une mesure nationale de couvre-feu, dégressive dans son intensité jusqu’à fin juin où elle trouvera à totalement s’annuler ;
  • de mesures aux frontières et pour les voyages ;
  • du maintien d’une limite de personnes pour les rassemblements dans l’espace public ;
  • d'une réouverture progressive des lieux recevant du public :

19 mai :

  • couvre-feu décalé à 21h ;
  • terrasses extérieures : 50% de la capacité, tables de 6 maximum ;
  • commerces, marchés couverts : 8 m2 par client ;
  • musées : 8 m2 par visiteur ;
  • cinémas, salles des fêtes, chapiteaux : 35% de l'effectif, jusqu'à 800 personnes par salle ;
  • télétravail maintenu ;
  • rassemblements de plus de 10 personnes interdits dans l’espace public, sauf visites guidées ;
  • bibliothèques : 1 siège sur deux ;
  • parcs zoologiques en plein air : 50% de l'effectif ;
  • lieux de culte, mariages ou pacs (cérémonies) : 1 emplacement sur 3, en quinconce entre chaque rangée ;
  • cérémonies funéraires : 50 personnes ;
  • enseignement supérieur : 50% de l'effectif ;
  • casinos : 35% de l'effectif ;
  • danse : reprise pour les mineurs ;
  • activités sportives de plein air : 10 personnes, uniquement sans contact ;
  • compétitions sportives de plein air : pour les pratiquants amateurs 50 personnes, uniquement sans contact ;
  • spectateurs dans établissements sportifs extérieurs (stades) ou couverts (piscines) : 35% de l'effectif, jusqu'à
  • 1 000 personnes (assises, pas debout) ;
  • pratiquants dans établissements sportifs extérieurs (stades) ou couverts (piscines) : publics prioritaires comme les scolaires ;
  • thermalisme : 50% de l'effectif ;
  • reprise des festivals de plein air assis : jauge de 35% jusqu'à 1 000 personnes
  • Tout ce qui change le 19 mai 2021 : gouvernement.fr

9 juin :

  • couvre-feu décalé à 23h ;
  • télétravail assoupli ;
  • commerces, marchés couverts : 4 m2 par client ;
  • terrasses extérieures : 100% de la capacité, tables de 6 maximum ;
  • réouverture des cafés restaurants en intérieur : jauge de 50%, tables de 6 maximum ;
  • musées : 4 m2 par visiteur ;
  • cinémas, salles des fêtes, chapiteaux : 65% de l'effectif, jusqu'à 5 000 personnes par salle. Pass sanitaire au-delà de
  • 1 000 personnes.
  • lieux de culte, mariages ou pacs (cérémonies) : 1 emplacement sur 2 ;
  • cérémonies funéraires : 75 personnes ;
  • enseignement supérieur : 50% de l'effectif jusqu'à la rentrée de septembre ;
  • spectateurs dans établissements sportifs extérieurs (stades) ou couverts (piscines) : 65% de l'effectif, jusqu'à 5 000 personnes. Pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes ;
  • pratiquants dans établissements sportifs extérieurs (stades) ou couverts (piscines) : publics non prioritaires jusqu'à 50% de l'effectif ;
  • réouverture des salons et foires : 50% de l'effectif, jusqu'à 5000 personnes. Pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes ;
  • festivals de plein air assis : jauge de 65% jusqu'à 5 000 personnes. Pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes ;
  • rassemblements de plus de 10 personnes interdits dans l’espace public, sauf visites guidées ;
  • thermalisme : 100% de l'effectif ;
  • casinos : 50% de l'effectif. Pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes ;
  • bibliothèques : 1 siège sur deux ;
  • parcs zoologiques en plein air : 65% de l'effectif ;
  • danse : reprise pour les majeurs, sans contacts, 35% de l’effectif :
  • activités sportives de plein air : 25 personnes, reprise des sports avec contact ;
  • compétitions sportives de plein air : pour les pratiquants amateurs 500 personnes.

20 juin (avancée) :

  • maintien des mesures barrière et distanciation physique ;
  • levée du couvre-feu ;
  • pass sanitaire pour les événements extérieurs et intérieurs de plus de 1 000 personnes ;
  • levée des limites de jauge (selon situation locale) dans les établissements recevant du public ;
  • compétitions sportives de plein air : pour les pratiquants amateurs 2 500 personnes. Pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes ;
  • reprise des festivals de plein air debout : 4 m2 par festivalier. Pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes.

Concernant les discothèques, leur fermeture fera l'objet d'une clause de revoyure mi-juin afin de définir les conditions de réouverture.