Opération Tranquillité Vacances OTV

 
 
Opération Tranquillité Vacances OTV

Victimes ou Témoins d'un cambriolage, appelez le 17 ou le 112

Opération Tranquillité Vacances : Explications

Pendant votre absence, des policiers et des gendarmes se chargent de surveiller votre logement. Des patrouilles sont mobilisées aux abords de votre domicile et vous serez prévenu en cas d’anomalies (dégradations, tentative d’effraction, cambriolage…).

Avant votre départ, inscrivez-vous en ligne via un nouveau service grâce à votre compte France Connect

code QQQQQQQQQQQQQQQQQQR

Vous avez également la possibilité de vous inscrire au dispositif opération tranquillité vacances en vous rendant dans le commissariat de police ou la brigade de gendarmerie dont vous dépendez. Dans ce cas, vous devez présenter une pièce d’identité et un justificatif de domicile. Un récépissé vous sera remis en main propre.

 Contre les cambriolages

Nos conseils pour prévenir les risques de cambriolage

Quelques incontournables avant de partir :

- Ne pas indiquer vos dates de départ en congés sur les réseaux sociaux.

- Ne pas laisser le courrier trop longtemps dans votre boîte aux lettres. Une personne de confiance doit pouvoir, pendant ces vacances, relever le courrier à votre place afin de ne pas éveiller les soupçons par une boîte débordant de lettres, colis et autres publicités. Vous pouvez également faire renvoyer automatiquement votre courrier par les services postaux sur votre lieu de villégiature. Si vous le pouvez, renvoyez votre téléphone fixe vers votre numéro de portable.

- N'oubliez pas, avant votre départ, de fermer correctement fenêtres et volets. Vérifier le bon état de vos serrures et verrous, prenez conseils auprès de professionnels pour ces fermetures. Il est important de « faire vivre » votre logement. Un voisin ou un ami peut utilement venir ouvrir et fermer les volets, allumer quelques lumières. A défaut, une prise de type « minuteur » peut permettre éventuellement d’allumer certaines lampes sans présence dans le logement.

- Dans la mesure du possible, ne laissez pas de grosses sommes d'argent dans votre habitation. Mettez vos bijoux, objets d'art et valeurs en lieu sûr. Répertoriez et photographiez les. Le cas échéant, faites les évaluer par un expert et renseignez vous auprès de votre société d'assurance, notamment au sujet des conditions de leur protection.

maison

En cas d'absence durable

  • Avisez vos voisins ou le gardien de votre résidence.
  • Faites suivre votre courrier ou faites le relever par une personne de confiance : une boite à lettres débordant de plis révèle une longue absence.
  • Votre domicile doit paraître habité ; demandez que l'on  ouvre régulièrement les volets le matin.
  • Créez l'illusion d'une présence, à l'aide d'un programmateur pour la lumière, la télévision, la radio…
  •  Ne laissez pas de message sur votre répondeur téléphonique qui indiquerait la durée de votre absence.
    Transférez vos appels sur votre téléphone portable ou une autre ligne.

Si vous êtes victime d'un cambriolage

Le dépôt de plainte après un cambriolage est essentiel. Il permet aux cellules cambriolages implantées dans chaque département de faire des recoupements et ainsi d’appréhender les malfaiteurs.

Ces unités sont épaulées par des policiers ou des gendarmes formés en police technique et scientifique qui se déplacent sur chaque cambriolage pour relever les traces et indices.

Vous êtes victime ou témoin d'un cambriolage, composez le 17 (depuis un poste fixe) ou le 112 (depuis un mobile).

  • Prévenez immédiatement le commissariat de police ou la brigade de gendarmerie du lieu de l'infraction.
    Si les cambrioleurs sont encore sur place, ne prenez pas de risques inconsidérés; privilégiez le recueil d'éléments d'identification (type de véhicule, langage, stature, vêtements…).
  •  Avant l'arrivée de la police ou de la gendarmerie : protégez les traces et indices à l'intérieur comme à l'extérieur :
     - ne touchez à aucun objet, porte ou fenêtre ;
     - interdisez l'accès des lieux à toute personne, sauf en cas de nécessité.
  • Déposez plainte au commissariat ou à la brigade de votre choix (article 5 de la Charte d'accueil du public). Munissez-vous d'une pièce d'identité.
    Possibilité d'effectuer une pré-plainte en ligne : https://www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr/
  • Faites opposition auprès de votre banque, pour vos chéquiers et cartes de crédits dérobés.
  • Déclarez le vol à votre assureur.