Mesures de police administrative et mesures sanitaires

 
 
Mesures de police administrative et mesures sanitaires

Festivités du Nouvel An : le préfet prend des mesures de police administrative et des mesures sanitaires

Dans le cadre des festivités liées au passage à la nouvelle année, et afin de prévenir d’éventuels troubles à l’ordre public, M. Stéphane ROUVÉ, préfet de l’Aube, a demandé aux forces de l’ordre de faire respecter l’application stricte des mesures qu’il a prises par arrêté préfectoral.

Ces dernières, applicables à compter du jeudi 30 décembre 2021 à 6 heures jusqu’au dimanche 2 janvier 2022 à 6 heures, concernent :

La distribution, l'achat et la vente au détail de carburants et de combustibles domestiques, dont le gaz inflammable, et le transport, dans tout récipient, sauf nécessité dûment justifiée par le client, est interdite dans l’ensemble du département.

Les détaillants, gérants et exploitants de stations services, notamment de celles qui disposent d'appareils automatisés permettant la distribution de carburants, devront prendre les dispositions nécessaires pour faire respecter cette interdiction.

L’utilisation, la distribution, l’achat et la vente d'artifices de divertissement est interdite dans l’ensemble du département.

La vente aux professionnels et aux titulaires du certificat de qualification demeure autorisée.

Le respect de ces interdictions donnera lieu à des opérations de contrôle par les forces de sécurité intérieure dès le jeudi 30 décembre, en complément de ceux déjà réalisés dans les établissements dont l’accès est soumis à la présentation du passe sanitaire.

Enfin, des contrôles routiers seront renforcés avant, pendant et après le réveillon du 31 décembre.

L’accent sera mis sur les infractions graves génératrices d’accidents (alcool, stupéfiants, vitesse, comportements dangereux). Le préfet appelle chacun à la prudence et à la responsabilité sur les routes auboises lors de ces festivités.

***

à compter du vendredi 31 décembre 2021 (17h) au dimanche 2 janvier 2022 (6h)

  • Consommation de nourriture et d'alcool sur la voie publique

Compte tenu de la progression du taux d'incidence dans l'Aube (au 28 décembre : 391 nouveaux cas pour 100 000 habitants), Stéphane Rouvé, préfet de l’Aube, a signé, ce mercredi 29 décembre, un arrêté applicable dans l'ensemble des communes du département à l'occasion des fêtes de fin d'année qui interdira la consommation de nourriture et d'alcool sur la voie publique.


Mesures sanitaires

Le port du masque est obligatoire, en concertation avec monsieur le maire de Troyes, depuis le 30 novembre dernier dans le périmètre dit du Bouchon de Champagne.

Il est rappelé que l’arrêté préfectoral du 30 novembre 2021 impose dans toutes les communes le port du masque dans les lieux susceptibles de concentrer une population nombreuse (marchés ; abords des gares, abords des établissements scolaires, d'enseignement supérieur, des établissements culturels, des lieux de cultes, des stades et salles omnisports, des centres commerciaux, grandes surfaces et centres de marques, et enfin les rassemblements et regroupements sur la voie publique).

A ces mesures s'ajoutent les recommandations que le préfet a adressées aux maires des communes de l’Aube pour les inviter, d'une part, à éviter la tenue d'événements qui présenteraient un risque manifeste du point de vue sanitaire (à l'intérieur, en déconseillant de maintenir des activités de danse dans les salles municipales, comme à l'extérieur) et, d'autre part, à reporter ou annuler les cérémonies de vœux.

L'Union des métiers et industries de l'hôtellerie (UMIH) de l'Aube a par ailleurs été invitée la semaine dernière à relayer à ses adhérents les consignes et interdictions à observer pour protéger les personnels et les clients des bars, restaurants et hôtels, à savoir :

- le contrôle des passes sanitaires à l’entrée de l'établissement,

- le strict respect des gestes barrières et de distanciation sociale,

- le port du masque lors des déplacements à l’intérieur des lieux,

- l'interdiction des activités de danse dans les bars et restaurants.


Compte tenu de la plus grande contagiosité des variants du covid-19 et de la dynamique des contaminations, le préfet de l’Aube encourage ceux qui sont encore hésitants à se faire vacciner dans les centres de vaccination aubois, en médecine de ville ou dans les officines de pharmacie, et ceux qui sont vaccinés à effectuer les démarches pour obtenir leur dose de rappel.

S'imposent également les mesures d’hygiène telles que la mise à disposition de gel hydroalcoolique, l’aération régulière des locaux, l’affichage des mesures sanitaires à l’entrée de l’établissement et l’utilisation du cahier de rappel permettant de faciliter le « contact-tracing ».